NewsPrévention

Octobre Rose

Histoire du mouvement
Octobre Rose

Les débuts du mouvement Octobre Rose

Ruban rose

Tout à commencé en Amérique en 1985. La 1ère campagne fût soutenue par l’American Cancer Society et par l’entreprise Imperial Chemical Industries. En France, le mouvement Octobre Rose arriva presque 10 ans plus tard à l’initiative du groupe Estée Lauder qui créa l’association « Le cancer du sein, parlons-en! » et également par le magazine Marie-Claire.

Les objectifs du mouvement Octobre Rose

Octobre Rose à pour objectif de sensibiliser au dépistage des cancers de sein de plusieurs façons possibles, que ce soit par des professionnels de santé mais aussi par le biais d’associations.

Pendant ce mois et au fur et à mesure des années, de plus en plus d’initiatives se mettent en place tel que les courses à pieds, les collectes de fonds, les ventes aux enchères… Toutes ces initiatives ont un but préventif car il est important de rappeler que le cancer peut toucher tout le monde. 

Cet évènement permet aussi de partager des informations concernant les aides possibles envers les personnes atteintes d’un cancer, mais aussi pour les aidants (soignants, proches, famille, ami.e.s…) entourant les personnes atteintes de cette maladie.

femmes

Les causes et facteurs

Ils existent plusieurs facteurs de risques tels que:

L’âge: c’est le facteur de risque le + répandu. En effet, 3 cancers du sein sur 4 se manifestent chez les femmes de plus de 50 ans et +.

Les antécédents médicaux personnels: kystes présents dans les deux seins, personne ayant déjà eu un cancer, donc ayant un risque de rechute…

Certaines conditions hormonales: le fait de ne pas avoir eu d’enfant ou d’avoir eu un enfant après 30 ans, avoir été menstruée avant ses 12 ans…

Les moyens de contraceptions: la pilule par exemple est un facteur à risque qui peut légèrement augmenter la possibilité d’avoir un cancer du sein du fait d’une prise précoce ou prolongée.

Le mode de vie: en effet, l’hygiène de vie jouerait un rôle également. Il est clair qu’une mauvaise hygiène de vie est favorable au développement de maladies (cancers ou autres!). Réduire sa consommation d’alcool, arrêter de fumer, faire de l’exercice physique, avoir une alimentation variée, saine et équilibrée… Toutes ces bonnes habitudes peuvent être bénéfiques pour sa santé. Il est important d’éduquer nos enfants dès le plus jeune âge là-dessus.

L’hérédité: les causes héréditaires ne concernent qu’entre 5 et 10% des patientes atteintes. Il faut cependant être plus prudent si un de vos proches comme une mère, une tante, une sœur ou même un homme de la famille ont été atteints par un cancer. D’autant plus si la maladie s’est déclarée avant la ménopause.

Bien d’autres causes peuvent être des facteurs favorables au développement des cancers: exposition professionnelle exposition aux rayonnements, etc..

Tous concernés

Les cancers du sein ne touchent pas uniquement les femmes. Il faut savoir que les hommes peuvent également être atteint. Le sujet étant encore peu abordé, il ne faut pas hésiter à en parler.

Prévention

Pour commencer, sachez que vous pouvez procéder vous-même à une auto-examination; levez votre bras droit et palpez votre sein droit à l’aide des 3 doigts du milieu de la main gauche. Commencez par palper la partie externe du sein puis, parcourez tout le sein en effectuant des petits cercles. Faites de même avec le sein gauche.

Le but de cet auto-examen, être attentif/attentive à toute grosseur que vous pourriez détecter ou induration (durcissement d’un tissu organique comme la peau par exemple, callosité qui en résulte). A savoir que cet auto-examination doit être complétée par l’avis d’un professionnel de santé, que ce soit votre médecin généraliste ou encore votre gynécologue. 

Dans tous les cas, un examen clinique par un professionnel de santé est recommandé tous les ans, et ce dès l’âge de 25 ans.

En avançant dans l’âge, gardez en tête que le fait de ne pas avoir de symptôme ni de facteur à risque ne doit pas empêcher un contrôle et une mammographie tous les 2 ans à partir de 50 ans (+ tôt pour les personnes à risque). Cette mammographie pourra être complétée par une échographie.

Soutenir la cause

Si vous souhaitez soutenir la lutte contre les cancers du sein, cliquez sur la photo juste à droite. Le lien vous renverra sur une collecte de don en ligne qui aide à soutenir la recherche fondamentale et la recherche clinique mais aussi les innovations et les progrès en matière de dépistage, de chirurgie réparatrice, de psychologie ou encore d’amélioration de la qualité de vie pour les personnes atteintes par la maladie.

Vous avez aimé notre article? Suivez l’actualité de notre page Facebook pour ne pas en louper une miette! 👉